Lettre de rentrée 2014 de Benoit Hamon

Lien vers la ressource en ligne.

Introduction

L’avenir d’un pays appartient à sa jeunesse. Les acteurs de l’éducation nationale ont la responsabilité d’instruire et d’éduquer chaque élève pour lui permettre de trouver sa place dans la société de demain. Un impératif doit les guider aujourd’hui : combattre les inégalités sociales et territoriales à l’œuvre au sein du système éducatif pour favoriser la réussite de chaque enfant et de chaque jeune.

Dans le cadre de la refondation de l’École de la République, des réformes ambitieuses ont été engagées pour accompagner les élèves, notamment ceux rencontrant les plus grandes difficultés : la priorité au primaire pour assurer les apprentissages fondamentaux, la refondation de l’éducation prioritaire, la formation initiale des personnels, de nouveaux rythmes scolaires dans le premier degré, la valorisation de l’enseignement professionnel, l’entrée dans l’ère du numérique. Les conclusions de l’enquête Pisa parue en décembre 2013 sont venues conforter ces orientations et justifient la concentration des moyens nouveaux sur les territoires où les élèves en ont le plus besoin.

Tous les moyens sont aujourd’hui mis en œuvre pour que l’objectif d’une École juste pour tous et exigeante pour chacun soit atteint. L’École de la République a en effet, en matière de réduction des inégalités, une obligation de résultat. Le dialogue de gestion et de performance mené avec chaque académie permettra d’analyser les actions conduites et d’en mesurer les premiers effets, au service des élèves. La réflexion engagée sur les métiers de l’éducation nationale, dans la prise en compte du dialogue social, la concertation et la confiance, doit permettre à tous les professionnels de l’éducation (personnels enseignants, d’éducation, d’orientation, administratifs, techniques, sociaux et de santé, de direction et d’inspection) d’exercer au mieux les missions qui leur sont confiées. Le travail en équipe des enseignants sera mieux pris en compte, les enseignants débutants accompagnés, la stabilité d’équipes pédagogiques mieux formées et accompagnées recherchée.

L’année scolaire 2013-2014 a permis des premières évolutions structurelles. Le renouvellement des pratiques pédagogiques au sein de la classe a été engagé dans le premier degré pour mieux répondre aux besoins spécifiques de chaque élève et l’aider à progresser dans ses apprentissages et la construction de son parcours. Les évolutions se poursuivront à la rentrée 2014-2015, de manière cohérente et progressive, autour de quatre grands axes :

- accompagner les élèves dans leurs apprentissages et la construction de leur parcours pour une meilleure insertion sociale et professionnelle (I) ;

- combattre les inégalités tout au long de la scolarité (II) ;

- former, soutenir et accompagner les équipes pédagogiques et éducatives (III) ;

- promouvoir une école à la fois exigeante et bienveillante (IV).

Mise à jour :
14 avril 2015

© Vice-rectorat de la Nouvelle-Calédonie 2012 | Plan du site | Contact | s'abonner au fil RSSFil RSS | Se connecter