APPN et sécurité (aout 2020)

APPN et sécurité

Courrier de l’IA-IPR EPS - protocole de sécurité APPN (6 août 2020)

Production du Groupe de réflexion EPS de NC coordonné par PY LE ROUX : David BATTIE, Jérôme CHRIST, Yann CLAVEL, Samuel LAUNAY, Olivier LIMOZIN, Eric BEDOS, Eric BECKER, Aline MOTTE, Julien DECASTILLE, JM RABUT, Richard DROUET, Benjamin PUGET.
La circulaire n° 2017-075 du 19-4-2017 fixe les exigences de la sécurité dans les activités physiques de pleine nature dans le second degré avec une annexe spécifique sur l’escalade. Cette circulaire préconise la mise en place de procédure de sécurité académique pour l’enseignement des Activités Physiques de Pleine Nature et la production par les enseignants EPS de "protocoles de sécurité établissement".
L’équipe EPS devra concevoir et formaliser avant la fin de l’année 2020 les protocoles de sécurité des APPN programmées et enseignées. Ils seront agrégés au projet EPS, connus de tous, et signés par le chef d’établissement.

Les APPN sont classées dans 3 groupes d’activité :

  • Les APPN à environnements spécifiques (canyoning, spéléologie, surf, escalade sur terrain d’aventure, apnée et plongée scaphandre) : le protocole établissement doit être signé par le chef d’établissement et envoyé à l’inspection pédagogique EPS pour VALIDATION
  • Les APPN à encadrement renforcé (planche à voile, kayak, va’a, paddle, voile, natation en mer ou rivière, accrobranche, VTT, raid) : le protocole établissement doit être signé par le chef d’établissement
  • Les APPN à encadrement ordinaire (escalade, course d’orientation) : le protocole établissement doit être signé par le chef d’établissement
    Pour les activités à environnements spécifiques, les protocoles seront obligatoirement validés par l’inspection pédagogique EPS.
    L’élaboration, la mise en place et l’actualisation de ses protocoles de sécurité pour chacune des APPN pratiquées sont désormais obligatoires.
    Ils ont pour but de synthétiser les opérations incontournables à vérifier et à effectuer avant, pendant et après la leçon d’EPS. Ils s’appliquent également à l’association sportive, aux sections sportives scolaires et à tout autre dispositif faisant appel à la pratique des APPN.
L’équipe EPS doit  :
  1. Produire avant la fin de l’année 2020 un protocole de sécurité adapté à son établissement pour chaque APPN programmée et enseignée à partir des informations réglementaires (fiche académique Activité à encadrement renforcé) et du cadre de protocole sécurité établissement proposé.
  2. Le faire signer par son chef d’établissement.
  3. Le faire valider (uniquement pour les activités à environnements spécifiques) par l’inspection pédagogique
    selon le tableau ci-dessous des niveaux d’exigence
LE NIVEAU D’EXIGENCE DE SECURITE DES APPN EN NC
APPN à environnement spécifiqueAPPN à encadrement renforcéAPPN à encadrement ordinaire
Environnement impliquant le respect de mesures de sécurité spécifiques Environnement impliquant une qualification professionnelle d’un encadrant et/ou d’un taux d’encadrement des élèves renforcé Environnement impliquant la seule gestion et responsabilité de l’enseignant
• Escalade sur terrain d’aventure
• Canyoning et Spéléologie
• Surf
• Parachutisme
• Apnée, plongée scaphandre
• Planche à voile, Kayak de mer, va’a, Stand Up Paddle
• Voile (Elliot 5.9, Echo90, Hobbie cat)
• Baignade/natation en mer et rivière,
• Randonnée aquatique
• VTT, raid aventure
• Parcours acrobatique en hauteur (accrobranche)
• Escalade
• Course d’orientation
• Randonnée pédestre
La programmation de ce type d’activités, dans le cadre de l’enseignement de l’EPS est interdite sur le territoire de la Nouvelle-Calédonie.

Cependant, dans le cadre de l’association sportive, d’une section sportive scolaire, d’un enseignement optionnel EPS ou de tout projet spécifique, l’inspection pédagogique EPS pourra valider les projets des établissements proposant ce type d’activité.
La programmation de ce type d’activité, dans le cadre de l’enseignement de l’EPS (AS, Section sportive, sortie scolaire) est soumise à une obligation de sécurité de moyens renforcés de l’enseignant.

L’ensemble de ces activités implique :
• Soit un encadrement de la sécurité par un éducateur sportif avec une qualification professionnelle
• Soit un nombre d’élèves restreint par encadrant
• Soit les deux en même temps (le plus souvent)
Elle doit faire l’objet d’une concertation de l’équipe EPS pour produire le protocole de sécurité des APSA.
La programmation de ce type d’activité, dans le cadre de l’enseignement de l’EPS est soumise à une obligation de sécurité de l’enseignant.

L’ensemble de ces activités implique la pleine responsabilité de l’enseignant pour la gestion de la sécurité.

Elle doit faire l’objet d’une concertation de l’équipe EPS pour produire le protocole de sécurité des APSA.
Signature du protocole par le chef d’établissement Signature du protocole par le chef d’établissement Signature du protocole par le chef d’établissement
Validation du protocole de sécurité de l’activité par l’inspection pédagogique EPS

Pour produire le PROTOCOLE DE SECURITE
Le groupe de travail propose des outils pour aider à élaborer, actualiser et mettre en œuvre des protocoles de sécurité dans chaque activité.
Sur le modèle des « check­lists » ou listes des contrôles de sécurité, telles qu’en connaissent les professions à risque, l’élaboration, la mise en place et l’actualisation de protocoles de sécurité pour chacune des APPN pratiquées sont désormais obligatoires. Ces protocoles ont pour but de synthétiser les opérations incontournables à vérifier et à effectuer avant, pendant et après la leçon d’EPS. Ils s’appliquent également à l’association sportive, aux sections sportives scolaires et à tout autre dispositif.

Pour vous aider à élaborer vos protocoles de sécurité, vous trouverez :
  1. Préconisations et recommandations
  2. Critères d’auto-évaluation de son niveau de compétence personnel dans l’activité)
  3. Le cadre type de protocole de sécurité (préalable à la mise en œuvre de la séquence, avant la séance, pendant la séance ou le jour de la séance et après la séance)
  4. Des exemples de protocole de sécurité à adapter en fonction de votre lieu de pratique Appuyez-vous sur le cadre méthodologique proposé
  5. Les fiches académiques d’activités à encadrement renforcéqui vous renseigne sur les textes qui régissent l’activité, l’encadrement renforcé en termes d’intervenant et de nombre d’élèves, l’organisation de la zone d’évolution, la sécurité, les équipements de protection individuel et des recommandations.
  6. Des exemples de guide de positionnement diagnostic sur les exigences de sécurité, rédigés par les académies d’Aix-Marseille (voile) et de Polynésie (CO).

Préconisations et recommandations

 :
Le groupe de travail propose des préconisations et des recommandations pour aider chaque enseignant, chaque équipe EPS à prendre la décision de programmer, d’enseigner et de répondre aux exigences en matière de sécurité pour les APPN pour le second degré (circulaire n° 2017-075 du 19-4-2017)

  1. Les préconisations : si une vigilance renouvelée des enseignants d’EPS en NC est attendue quant à la sécurisation des pratiques et à la gradation nécessaire des niveaux d’engagement proposés aux élèves selon l’offre de formation développée dans l’établissement, elle ne remet pas en cause la liberté pédagogique des équipes à programmer, enseigner (AS, option EPS, section sportive) des APPN sur le caillou. Cependant, les contextes d’enseignement spécifiques sur la côte Est, en brousse ou dans les îles, peuvent demander une vigilance plus importante. Enfin, la sécurité des élèves relève avant tout de la responsabilité de l’enseignant.
  2. Les recommandations du groupe  : A noter que si « les enseignants d’EPS peuvent enseigner dans toutes les disciplines où ils s’estiment capables de le faire, ils assument alors la responsabilité pédagogique de leur décision (circulaire du 08/06/72). Nous recommandons à tout(e) enseignant(e) d’EPS qui souhaite enseigner les APPN en Nouvelle-Calédonie de :
  • Avoir une bonne connaissance du contexte naturel et spécifique du lieu de pratique
  • Prêter une vigilance sur les niveaux d’alerte météorologique
  • Avoir un niveau d’expertise suffisant et une réelle pratique personnelle dans l’activité enseignée.

Critères d’auto-évaluation

pour aider et identifier chez les enseignants le niveau d’expertise requis pour enseigner les APPN, ci-dessous quelques critères d’auto-évaluation :

  • En escalade : réaliser une voie en 5A en tête
  • En va’a : piloter une pirogue V1 dans une zone d’évolution du plan d’eau délimitée
  • En course d’orientation : réaliser une CO en NC sur un parcours jaune ou bleu (couleur circuit FFCO)
  • Dans les activités nautiques : partir et revenir seul ou à plusieurs sur une embarcation. Piloter l’embarcation sur des parcours travers au vent et au vent dans une zone d’évolution du plan d’eau

Le cadre type de protocole de sécurité et des exemples

 :

Les fiches académiques d’activité à encadrement renforcé

Des exemples de guide de positionnement diagnostic

 :

Mise à jour : 2 octobre 2020

Imprimer la page Modifier la taille des caractères Modifier la taille des caractères
Dans la même rubrique